Parc national de forêts, en Champagne et Bourgogne
-A +A
Share
Le 04/10/2021
Environnement
Dans le secteur d’Auberive, l'expérimentation de la gestion des boisements en futaie irrégulière est conduite depuis 25 ans par l'ONF, sur près de 6 000 ha.
Le Parc national de forêts est fier de pouvoir valoriser cette gestion exceptionnelle à l'occasion d'une balade verte en partenariat avec l'association Nature Haute Marne et grâce à l'animation sur site de l'ONF par ses membres de l'unité territoriale d'Auberive pour échanger avec eux sur les pratiques et sur l'intérêt de la gestion irrégulière dans un contexte de changements climatiques.

Historique de la gestion forestière du SIGFRA :

A la fin des années 80, l’aménagement des forêts du SIGFRA (Syndicat Intercommunal de Gestion Forestière Région Auberive) prévoit la conversion des peuplements issus de taillis sous futaie en futaie dite « régulière». La gestion appliquée  fonctionne avec des arbres du même âge dans une même parcelle. Elle engendre des coupes dites « définitives » : Tous les arbres sont récoltés en même temps et toute la parcelle est au même stade de régénération. Ces coupes définitives font alors naître des inquiétudes parmi les élus locaux, car des coupes "rases" ont un impact paysager et économique. Les élus du SIGFRA demandent alors l’abandon de ce système.

L’ONF propose alors une sylviculture mélangée à couvert continu, encore appelée "futaie irrégulière", puisque chaque parcelle de la forêt est composée d’arbres de plusieurs espèces (plusieurs essences) et de tous âges.

Cette gestion irrégulière reste peu pratiquée en France car elle est plus complexe pour l'exploitant, qui, au lieu de « moissonner » la parcelle en une fois, doit prélever à intervalles réguliers les arbres exploitables. Ce mode de sylviculture est plus respectueux de l'écosystème forestier car chaque parcelle conserve en permanence un couvert forestier. Cette expérimentation est conduite depuis 25 ans par l'ONF dans les forêts du SIGFRA (soit 6000 ha).

 

Les résultats de la gestion en futaie irrégulière :

1 - L’ancienneté de cette gestion et son mode de suivi sont à l’origine de la création de la Forêt Irrégulière Ecole d’Auberive, signe de l'exemplarité de la gestion des peuplements, alliant une meilleure valorisation des bois pour l'exploitation et une amélioration de leur valeur écologique.

La FIE est un dispositif qui rassemble des outils de formation et d’information sur le thème de la sylviculture irrégulière, continue et proche de la nature. Elle poursuit deux objectifs :

- améliorer les connaissances sur les forêts gérées en futaie irrégulière grâce à l’étude d’une forêt de référence,
- mettre à disposition des ressources pédagogiques et développer un programme de formation enrichi notamment grâce aux résultats techniques des suivis

2 - Les forêts du SIGFRA (Syndicat Intercommunal de Gestion Forestière Région Auberive) sont une référence en matière de gestion irrégulière et sont désormais certifiées FSC (Forest Stewardship Council), un label qui garantit la qualité écologique de la gestion forestière et la traçabilité des bois. Ce label intègre et valorise les 3 dimensions environnementale, sociale et économique de la gestion forestière d'une forêt et récompense donc des forêts gérées de manière durable.

3 - Les résultats des suivis tendent à montrer que l’exploitation forestière irrégulière qui s’est poursuivie tout au long de ces années a permis d'accroitre le « capital » forestier, c'est-à-dire, qu'il y a plus d’arbres, et de tailles plus importantes pour l'exploitation, mais a aussi permis d'augmenter la naturalité de ces forêts.

 

Aujourd’hui, l'expérimentation se poursuit :

Les résultats sont visibles mais la FIE permet aussi d'expérimenter et de se poser des questions pour la gestion future des forêts :

- comment mécaniser l’exploitation forestière dans des parcelles en gestion irrégulière ?

- l’exploitation irrégulière est-elle favorable à la biodiversité ?

- cette gestion est-elle adaptée au contexte de changement climatique ?

 

Une balade verte pour échanger sur le sujet  :

Nous vous attendons nombreux le samedi 9 octobre , à 14h, place de la mairie d'Auberive pour le début de la balade. 

Au programme :

- L’évolution des forêts du SIGFRA : par Jean-Jacques Boutteaux (Responsable de l'UT d'Auberive de l'ONF) et Zoé Lefort (Référente Parc national au sein de l'ONF)

- Les orientations prises pour le nouveau plan de gestion sur les 20 prochaines années dans un contexte de changement climatique : par Laurine Ollivier (Chargée de mission Forêt irrégulière école)

Prévoir de bonnes chaussures de marche et vêtements de pluie au cas où.

Cette sortie s’inscrit dans les balades vertes de Nature Haute-Marne, nul besoin de connaissances particulières, il suffit d’être curieux de nature ….

Renseignements : Jean-Jacques Boutteaux : 06 21 79 86 08