Parc national de forêts, en Champagne et Bourgogne
-A +A
Share
Le 27/04/2021

La Maison de la Forêt de Leuglay et le Parc national de forêts s’associent pour faire de la « Maison de la forêt » la première « Maison du Parc national ». Raoul du Parc, Président de la Maison de la forêt de Leuglay et Nicolas Schmit, Président du Conseil d’administration du Parc national de forêts ont signé la convention de partenariat unissant les deux structures le 27 avril entourés d’élus, d’amis et des deux animateurs de la Maison de la Forêt Sylvain Boulangeot et Luc Vernevaut.

La Maison de la Forêt de Leuglay est un « lien puissant entre les habitants du territoire, qui y sont très attachés…et nous avions l’ambition de devenir le bras droit du parc national en matière d’éducation à l’environnement » souligne Raoul du Parc.

En effet, la maison qui devient Maison du parc national, développe des activités muséographiques sur le thème de la forêt et du bois et organise des visites guidées et des animations nature. Ces activités bénéficiant de la marque « Esprit Parc national – forêts » depuis 2019, se sont enrichies au fil de ses 20 années d’existence, attirant de nombreux visiteurs de tous âges.

De son côté, le Parc national de forêts partage certaines de ses missions avec la Maison de la Forêt telles que l’accueil, l’éducation à l’environnement et au développement durable, la sensibilisation et la valorisation de la filière bois. Autant de raisons pour lesquelles un partenariat coulait de source entre les deux structures.

Un partenariat riche de sens, offre à la maison de la forêt une nouvelle identité. En devenant la première maison du Parc national de forêts, elle va gagner en notoriété et bénéficier de l’image très forte des parcs nationaux tant au niveau national qu’au niveau international. De son côté, le parc national dispose ainsi d’une implantation en Côte d’or, ce qui renforce la cohérence de ce territoire à cheval entre deux départements et deux régions.

La première maison du parc, est riche de son vécu avec des élus, des citoyens adhérents qui ont eu cette idée, il y a 20 ans, aux côtés de Jean Naudet, de créer un lieu d’accueil pour expliquer ce qu’est la forêt et la vie de la forêt.

« Avec cette signature, tous les partenaires devraient être gagnants… et ce partenariat permettra de réaliser des supports de communication, de nouvelles expositions, une boutique qui proposera à la vente des produits Esprit parc national – forets »  souligne Nicolas Schmit qui souhaite que le parc national travaille avec des structures existantes, qui ont prouvé leur efficacité, connaissent le terrain et le maillage territorial.

Actuellement, l’association de la Maison de la Forêt emploie un animateur coordinateur et un animateur qui contribuent aujourd’hui au développement du Centre d’interprétation et de ses activités. Dès cet été, le parc national sera présent sur le site de sa première maison avec le recrutement d’un animateur nature qui viendra renforcer l’équipe en place dans un rôle d’appui.  Son rôle sera de contribuer à la sensibilisation du grand public, à l’organisation de l’accueil et de visites guidées.

Philippe Puydarrieux, directeur du Parc national de forêts, a ainsi pu annoncer le recrutement en cours de 4 animateurs nature. Le réseau des animateurs nature du parc national sera opérationnel dès cet été, première pierre destinée à structurer l’accueil sur le territoire du parc. Ils devraient être ainsi présents à Châtillon sur Seine, à Arc-en Barrois, Chateauvillain et Leuglay.

 

La Maison de la Forêt – Maison du parc national

La Maison de la forêt est une association créée en 1993. C’est un outil d’échange d’informations, de formations, de promotion et de sensibilisation sur le thème du patrimoine, de l’environnement forestier et de la filière bois situé sur la commune de Leuglay en Côte d’Or. La commune de Leuglay a mis à disposition de l’association une ancienne ferme qui offre une surface de près de 900 m² entourée de 3 ha d’espaces verts au bord de l’Ource, pour faire connaître la filière bois et sensibiliser à l’environnement forestier. Le centre d’interprétation a ouvert ses portes le 1 septembre 1998.