Parc national de forêts | Site officiel
-A +A
Share
Le 27/06/2022

Les prairies sont des écosystèmes très riches pour la biodiversité et à l’origine de nombreux services : elles fixent le carbone, régulent la qualité de l’eau, protègent contre les inondations, jouent le rôle de filtre, facilitent la pollinisation, etc. Les surfaces de prairies constituent un enjeu de conservation pour le Parc national de forêts. Elles couvrent en effet 31% de la surface agricole du Parc national, dont 21,5% concernent des prairies permanentes. Au cours de ces dix dernières années, l’augmentation de la surface de prairie est d’environ 440 ha par an sur le territoire du Parc. Ce concours vise à encourager cette dynamique positive et permet aux experts d’aller à la rencontre des gestionnaires de parcelles.

Centré sur la catégorie Fauche prioritaire (et secondaire pâturage), l’objectif de cet événement est de promouvoir les pratiques agricoles vertueuses sur les prairies, permettant de concilier qualité agronomique et richesse en biodiversité. Le concours récompense par un prix d’excellence agroécologique, dans chaque catégorie de surfaces herbagères, les agriculteurs exploitant des parcelles de prairies de fauche ou de pâturage riches en espèces qui présentent le meilleur équilibre agroécologique.

Chaque parcelle a été évaluée par un jury constitué de 8 personnes issues de différentes structures (INRAE, Chambre d’agriculture, Conservatoire Botanique National Bassin Parisien Grand Est, Conservatoire d’Espace Naturel Champagne-Ardenne, apiculteur bénéficiaire de la marque Esprit parc national, SCOPELA et Parc national de forêts), selon une grille de notation nationale, qui récompensera la prairie ayant le meilleur équilibre agroécologique.

Quatre parcelles se sont portée candidates :

  • GAEC Saint Roch | Thibault et Vincent MALNOURY | RECEY SUR OURCE
  • GAEC de Conclois | Sophie et Tibaut SALOIGNON | BURE LES TEMPLIERS
  • EARL Saint Jean du Vallon | Jean-Noël BERTHELON | VIVEY – AUBERIVE
  • Pascal PISANESCHI | ROUVRES SUR AUBE

Ce premier palmarès local sera annoncé à l’automne 2022. Le lauréat se verra remettre le prix de l’équilibre Agroécologique, et participera au concours national et à la remise des prix au Salon international de l’agriculture (SIA) 2023.