Parc national de forêts | Site officiel
-A +A
Share
Le 02/09/2022

La Cigogne noire est une espèce d’oiseau dont la population est estimée entre 24000 et 44000 individus au niveau mondial, sans pour autant être considérée comme commune dans aucune région du monde. La Coordination nationale Réseau Cigogne noire ONF LPO estime que 70 à 90 couples de cet échassier migrateur nichent en France, dont 5 à 6 d’entre eux se reproduisent sur le territoire du Parc national de forêts. Mais pourquoi choisit-elle de s'établir dans nos forêts ?

La Cigogne noire a besoin de deux éléments pour se reproduire : une forêt avec de grands arbres pour construire des nids, et des milieux humides avec des mares et cours d’eau peu profonds et de très bonne qualité. Outre les rivières, on la trouve dans des prairies humides, des roselières, des mares forestières et autres forêts inondées, milieux dans lesquels elles trouvent de quoi s’alimenter : chabots, truites, amphibiens, insectes, crustacés…

Farouche, elle évite la proximité avec les activités humaines. On la trouve rarement près des habitations ou des routes trop fréquentées, et elle s’envole facilement lorsqu’elle est dérangée par un promeneur. Les forêts du Parc national étant peu denses en termes de populations humaines, elle y trouve un habitat de choix lui apportant calme et confort.

C’est donc parce qu’elle trouve un habitat propice à ses exigences biologiques et à sa reproduction, ainsi qu’une nourriture de grande qualité, que la cigogne noire apprécie le territoire du Parc national de forêts pour y nicher. Les équipes du Parc national de forêts, de l’Office national des forêts , de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO France) et du programme national de baguage (ACETAM) travaillent ensemble pour assurer sa quiétude en période de reproduction et poursuivre l'étude de l’espèce, permettant de mieux la connaître pour mieux la protéger.

Photo : Olivier Pellerin